L’office du tourisme de l’arrondissement d’Ota m’a attirée par ses activités traditionnelles. Facile à trouver grâce aux « i » rouges familiers indiquant le centre dès qu’on passe les portiques de la gare Keikyu Kamata, il est lumineux, spacieux et typique du design japonais moderne classique avec tatamis traditionnels et décorations de jardin zen. Tout le personnel est bilingue, guidant les visiteurs en anglais, chinois, coréen ou japonais, et j’ai été chaleureusement accueillie dès mon arrivée !

Lors de la préparation de mon voyage, je suis allée sur le site web d’Ota pour découvrir ses offres et ai été surprise de voir autant d’activités gratuites : origami, artisanat de papier washi, leçons de japonais, expérience de port de kimono…

Nous avons démarré ma visite avec un essayage gratuit de kimono. Bien qu’au Japon depuis trois ans, je n’avais jamais eu la chance d’en essayer un ! Assise sur un tatami neuf réservé à cette expérience, j’ai discuté de ma tenue avec le personnel. J’ai attentivement regardé les tissus disponibles : cinq kimonos aux motifs somptueux, deux légers kimonos d’été « yukata » lumineux et deux kimonos pour homme aux couleurs plus discrètes. De nombreux accessoires et ceintures traditionnelles étaient proposés pour accompagner le kimono. J’ai opté pour un imprimé moderne audacieux avec une ceinture jaune moutarde. Deux sympathiques membres du personnel m’ont habillée et je me suis sentie transportée dans le passé, comme si j’avais des demoiselles de compagnie. Quelques minutes ont suffit à leurs mains expertes pour m’habiller et me coiffer d’un chignon avec quelques accessoires pour cheveux ! Nous avons pris quelques minutes pour décider quelles barrettes m’allaient le plus et qu’elles barrettes étaient vraiment trop.

Ce kimono enfilé rapidement n’inclut pas les couches et rembourrages habituellement requis lorsqu’on porte un kimono complet mais cette session donne un bon avant-goût de la culture japonaise. Comme on peut garder ses vêtements en dessous, même ceux inquiets à l’idée de l’essayage peuvent vivre une expérience agréable. Envie d’aller plus loin ? L’office du tourisme propose aussi une expérience intense avec kimono complet et l’opportunité de visiter un sanctuaire local dans cette tenue magnifique ! Le personnel motive à prendre des photos et à partager l’expérience ; on m’a même aidée pour une mini session photo avec lumière dramatique et avec tatamis et salon de thé en arrière plan. Un membre du personnel prenait les photos pendant qu’un autre me conseillait et m’aidait à prendre de bonnes poses ! J’ai essayé différents éventails et parasols colorés en papier jusqu’à arriver à la photo parfaite. L’office du tourisme propose aussi de prendre une photo instantanée Instax (« cheki » en japonais) à épingler sur un tableau en liège mettant en valeur les touristes internationaux.

Pendant cette session, nous avons discuté des traditions japonaises, de la signification des kimonos et de comment se perfectionner techniquement. Essayer un kimono peut être cher et intimidant mais ce personnel est fier et heureux de faire découvrir la culture japonaise aux visiteurs. Même pour une timide comme moi, cette expérience était formidable. Je suis loin d’atteindre un niveau professionnel mais je me sens beaucoup plus à l’aise à l’idée de porter un kimono et je comprends mieux les efforts demandés ne serait-ce que pour nouer une ceinture « obi » ! Après m’être changée, j’ai essayé d’autres expériences culturelles japonaises gratuites : nous avons fabriqué de belles grues en origami (simples à réaliser) et j’ai découvert l’artisanat en papier monkiri ! Les décorations changeant mensuellement, on peut essayer une nouvelle forme ou un nouveau design à chaque visite ; ce mois-ci, c’était monkiri floral, chapeaux de samouraï, et origami en forme de grues et lapins.

L’office du tourisme d’Ota est une ressource fantastique pour tous. De nombreux visiteurs entrent pour poser de simples questions concernant les trains et finissent avec de superbes photos, une leçon sur la création de papier et quelques phrases de japonais utiles. Bien informé, le personnel aide à réserver des visites guidées, propose des itinéraires extraordinaires et conseille pour profiter au mieux de Tokyo. L’office du tourisme propose aussi divers guides papier locaux, produits locaux artisanaux, spécialités régionales, jeux robotiques amusants, et conseils pour voyager et explorer les alentours.

Les activités et ateliers changent tous les mois ; allez sur le site web du centre pour découvrir les activités disponibles durant votre visite ! Je vous le recommande que vous cherchiez où manger, quels trains prendre ou comment découvrir la culture japonaise. Même si vous n’avez que 30 minutes avant de partir pour le proche aéroport d’Haneda, n’hésitez pas à aller discuter avec le personnel et à essayer un magnifique kimono !