La ville d’Ota, un arrondissement peu connu situé au sud-est de la capitale du Japon, abrite un grand nombre de sites très photogéniques : des sanctuaires et des temples historiques, une nature luxuriante et des rues insolites. Il offre une évasion parfaite à l’agitation du centre de Tokyo tout en étant à proximité de l’aéroport de Haneda, le récent hub aérien international.

Que vous ayez une journée entière ou quelques heures lors d’une escale, voici un aperçu des cinq endroits les plus pittoresques d’Ota à explorer, le plus grand arrondissement de Tokyo.

1. Ikegami Kaikan

Au sommet de ce bâtiment gouvernemental de quatre étages situé à côté du temple Ikegami Honmonji se trouve une terrasse d’observation à partir de laquelle vous pouvez profiter d’une vue imprenable sur le paysage urbain alentours. Placez vous face au nord et vous verrez apparaître la structure de la pagode de cinq étages qui est entourée de cerisiers roses en fleurs au printemps.

ota-ku_ikegami-kaikan_1_main

2. Sanctuaire Anamori Inari-jinja

Ce sanctuaire était construit à l’origine à l’emplacement de l’aéroport d’Haneda. En complément du bâtiment principal, le site actuel abrite un grand nombre de petits sanctuaires, de nombreuses statues de renards et une rangée serrée de torii vermillon que vous pouvez apprécier à pied.

ota-ku_anamori-inari-shrine_1

3. Aioi-zaka

Située à la limite de deux quartiers distincts – Nakaikegami 1 chome 2 et Kamiikedai 5 chome 29 – cette étrange vue est composée de deux rues en pente presque identiques qui longent les lignes de train à grande vitesse. Les deux rues semblent être une image en miroir l’une de l’autre. Si le temps le permet, vous pourrez apercevoir le mont Fuji au loin.

ota-ku_aioi-zaka_3_main

4. Parc de l’étang Senzokuike

Le parc de l’étang de Senzokuike est un parc qui offre de nombreuses vues panoramiques, que vous flâniez le long des sentiers ombragés, que vous fassiez du pédalo sur le lac ou que vous admiriez les oiseaux migrateurs depuis l’élégant pont en bois. Les fleurs de cerisier de printemps, les feuilles d’automne colorées ainsi que les oiseaux migrateurs valent le détour et attirent des visiteurs toute l’année.

ota-ku_senzokuike-park_1_retouched_main

5. Sanctuaire Tamagawasengen-jinja

Construit il y a environ huit cents ans, ce magnifique sanctuaire antique est situé au sommet d’une petite colline près de la rivière Tama, qui traverse la capitale et sépare la préfecture de Tokyo de la préfecture voisine Kanagawa. Par temps clair, vous pouvez profiter de la vue sur le mont Fuji et le soir vous pourrez admirer un magnifique coucher de soleil.

ota-ku_tamagawasengen-shrine_1