Le Festival du Sanctuaire d’Haneda

Le sanctuaire d’Haneda daterait de la période Kamakura, il y a 800 ans. De nos jours grâce à sa proximité avec l’Aéroport International de Haneda, il est très fréquenté par les visiteurs qui s’y rendent pour prier pour leur sécurité dans les transports aériens.

Chaque année, le dernier weekend de juillet, le sanctuaire organise un festival animé où les mikoshi (sanctuaire portatif) sont transportés dans les rues d’une manière unique qui donne l’impression que les mikoshi flottent à la surface des 30 000 participants comme des bateaux naviguant à travers l’océan.

Hanedamatsuri (1)

  • Quand : Dernier weekend de Juillet (annuel)
  • : Sanctuaire d’Haneda
  • Comment s’y rendre : 12 minutes à pied depuis la gare de Otorii sur la ligne Keikyu  

Le Festival de Kojiya Awa Odori

Les festivals Awa Odori sont populaires en raison du style et du rythme énergiques de la danse et de la musique, ainsi qu’en raison des tenues de festival colorées et uniques des artistes. L’Awa Odori, originaire de Tokushima sur l’île de Shikoku, est célébrée dans des festivals partout au Japon. Dans la ville d’Ota, le Kojiya Awa Odori se tient le long de la shotengai de la ville où 10 groupes, au total 600 personnes, participent pendant deux jours.

Kojiya Awa Odori Festival

  • Comment s’y rendre : Gare de Kojiya depuis la ligne Keikyu Airport
  • Quand : Début Août (annuel)
  • : Kojiya Station (Shotengai)

Le Festival Oeshiki du Temple Ikegami Honmonji

Le festival Oeshiki du Temple Ikegami Honmonji est l’un des festivals les plus anciens de Tokyo qui remonte à plus de 730 ans. Le festival célèbre l’anniversaire de la mort de Nichiren (13 octobre), érudit bouddhiste et fondateur de la secte Nichiren du bouddhisme et du temple Ikegami Honmonji. Les célébrations d’Oeshiki en l’honneur de Nichiren ont lieu partout au Japon, mais la plus grande et la plus impressionnante a lieu dans la ville d’Ota au Temple Ikegami Honmonji, où Nichiren est décédé.

Le festival de trois jours aura lieu du 11 au 13 octobre, mais le point culminant du festival est le 12 octobre, date de la procession du « mando ». Le mando est une lanterne d’environ 10.000 lumières construite autour d’une pagode qui est transportée sur une distance de deux kilomètres de la gare d’Ikegami au temple accompagné d’une procession de participants portant des lanternes ornées de fleurs de cerisier et d’un pompier d’époque Edo (Matoi) jouer des mélodies traditionnelles de festival sur les flûtes et les tambours.

  • Quand : du 11 au 13 Octobre (annuel)
  • : Temple Ikegami Honmonji
  • Comment s’y rendre : 10 minutes à pied depuis la gare de Ikagami sur la ligne Tokyu Ikegami, ou 12 minutes à pied depuis la gare de Nishimagome sur la ligne Asakusa