Le 15 août 2016 a marqué le 69ème anniversaire de l’auto-proclamation d’Ota comme ville de la paix, après la fin de la seconde guerre mondiale au Japon. Les feux d’artifice étincelants au-dessus de la rivière Tama valaient le détour malgré la chaleur. Plusieurs stands de nourriture proposaient des teriyaki, des yakisoba, des kebabs et des boissons (qui étaient étonnamment relativement moins chers que dans les autres festivals). Deux chanteurs de jazz accompagnés par des dizaines de musiciens ont lancé les festivités avec le classique « Besame Mucho », des chansons d’Acapulco, une plage importante au Mexique. Ensuite, c’est un groupe de batteurs qui a enchaîné, avec une soliste plutôt jeune.

Après le concert des batteurs, le maire d’Ota a fait un discours rappelant l’histoire liée à cet événement. Puis, une chorale de Boston est montée sur scène et a chanté, avec des enfants japonais, une chanson commémorative. Avant que les feux d’artifice n’éclairent le ciel, la mascotte Hanepyon a été présentée : c’est un lapin blanc habillé en jaune avec une espèce de figure géométrique sur le front. Son nom est tiré de l’aéroport de Haneda, qui est à proximité – c’est un joli jeu de mots.

Le feu d’artifice commence à partir de 19h30 et dure jusqu’à 20h10. En l’espace d’environ 40 minutes, plus de 7 000 explosions colorées et variées illumineront le ciel. Ici, les feux d’artifice sont tirés plus bas que dans les autres festivals, et il y a également moins de monde que dans les autres festivals tokyoïtes, puisqu’il y a moins de publicité.

Il est recommandé d’arriver tôt afin de pouvoir trouver une place assise et de profiter des stands de nourriture qui ne sont là que ce jour-là.

Comment s’y rendre ?

A 3 minutes à pied de la station Rokugodote sur la ligne Keikyu.

Plus d’information

  • Rokugōdote, 4 Chome-27 Nakarokugo, Ota-ku, Tokyo, 144-0055
  • 15 août de 7h30 à 8h10