Pour les clients d’un hébergement privé certifié par Ota

Avec l’hébergement privé certifié d’Ota, vous pouvez être amené à loger dans une maison privée à Ota, et votre hôte ne vivra pas avec vous. Les dix conseils ci-dessous vous aideront à passer un premier séjour agréable dans une maison privée japonaise. Vous vous sentirez probablement un peu perdu au début dans cet environnement nouveau mais nous espérons que vous aurez ainsi l’opportunité d’apprécier et de comprendre la culture japonaise.

Conseil n° 1: Enlevez vos chaussures dans l’entrée
Les maisons japonaises disposent toutes d’un espace à l’entrée. C’est là qu’il faut enlever vos chaussures avant d’aller plus loin dans la maison.

 

Conseil n° 2: Lire attentivement le manuel et les règles de la maison

Lorsque vous arrivez dans votre hébergement, lisez bien le manuel qui explique les règles de la maison et n’hésitez pas à poser des questions à votre hôte, qui connaît les installations mais aussi le quartier. En effet, contrairement à un séjour dans un hôtel ou dans une maison d’hôtes, il ne sera pas tout le temps dans la maison. Pour que votre séjour soit agréable, prenez connaissance des instructions d’utilisation des équipements et des dispositions à prendre en cas d’urgence.

Conseil n° 3: Respectez vos voisins

Tôt le matin et tard le soir, respectez vos voisins en essayant de ne pas faire trop de bruit. Même le week-end, essayez de ne pas élever la voix ou de faire des bruits trop forts. Comme les maisons sont très proches les unes des autres à Tokyo, les voisins peuvent vite vous entendre et appeler la police même pour un volume sonore moyen. Essayez également de ne pas être trop bruyant dans les couloirs et dans les entrées des appartements.

Le manuel, dans votre hébergement, contiendra des explications détaillées à ce sujet et précisera les conditions à respecter pour recevoir des invités. Ayez à l’esprit que d’avoir de bonnes relations avec les voisins permet de passer un séjour agréable.

Conseil n° 4: Triez vos déchets
Dans l’arrondissement d’Ota, les déchets sont triés. Ainsi les ordures ménagères, les ordures non combustibles, les boîtes de bento, les bouteilles en verre, les canettes et les bouteilles en plastique sont séparées. Il faudra consulter le manuel de l’hébergement pour plus de détails sur la façon de trier.

Conseil 5: Soyez prudent avec l’électricité, le gaz et l’eau
Le manuel de votre hébergement explicitera comment utiliser l’électricité, le gaz et l’eau. Quelques règles communes sont bien évidemment valables en voyage : veiller à n’allumer les lumières que dans les pièces utilisées et assurez-vous de les éteindre en partant.  Pensez également à éteindre les climatiseurs et autres appareils (sauf les réfrigérateurs) en partant.

Conseil 6: Laver les vêtements au Japon
La plupart des machines à laver japonaises n’ont pas de fonction de séchage. Même si c’est le cas, il est possible que vous trouviez qu’il ne sèche pas aussi bien que les modèles étrangers. Dans de nombreuses maisons au Japon, la lessive est séchée sur le balcon ou à l’intérieur. S’il y a un étendoir à linge dans la maison, il sera préférable de l’utiliser pour faire sécher votre linge. S’il y a une peu de vent, accrochez bien votre linge ! Attention, dans certains appartements, il est interdit de faire sécher le linge à l’extérieur. Il faut toujours consultez le manuel de l’hébergement.

Conseil 7: Essayez un futon japonais
Si le couchage est un futon dans votre chambre, il faudra l’installer au moment de se coucher. Un futon consiste en un matelas posé directement sur le sol, une couette ou un édredon et un oreiller. Pour le matelas, la couette et l’oreiller, des housses seront fournies et vous devrez les mettre vous-mêmes. Un futon laissé en place peut moisir, alors accrochez-le au soleil de temps en temps pour le sécher.

Conseil 8: Comment utiliser une chambre de style japonais ?
Enlevez vos pantoufles avant de marcher sur des tatamis. Assurez-vous également de ne pas mettre de valises et autres objets lourds sur les tatamis pour éviter de laisser des traces. Le « tokonoma » (une zone surélevée en bois) n’est pas un espace pour stocker des objets. Le Tokonoma est originaire du XIVe siècle et aurait été installé à l’origine dans les maisons des moines zen pour permettre les prières privées.
Les aspirateurs peuvent être utilisés sur les tatamis. Mais le chiffon humide suffira pour une petite quantité de poussière.

Par ailleurs, certaines maisons comportent des portes coulissantes en bois et en papier. Ces installations sont très fragiles, soyez prudent.

Conseil 9: Comment utiliser la salle de bain ?
Beaucoup de maisons japonaises ont maintenant des toilettes de style occidental. Beaucoup sont modernes et sont équipés de fonctionnalités diverses. Veuillez consulter le manuel dans votre hébergement pour plus de détails sur l’utilisation des toilettes.
Si par contre vous avez des toilettes de style japonais, accroupissez-vous face à l’avant de la cuvette.

Le papier hygiénique usagé peut être jeté dans les toilettes. Par contre, veuillez jeter les produits sanitaires dans la poubelle installée à côté des toilettes.

Si des chaussons spéciaux sont fournis pour la salle de bain, veuillez ne pas vous promener dans la pièce avec ces chaussons.

Conseil 10: Comment utiliser un bain japonais ?
Un bain japonais typique comporte un espace douche pour se laver et une grande baignoire. La façon traditionnelle de prendre un bain au Japon est la suivante (elle s’applique également dans les onsen et les bains publics) : avant d’entrer dans le bain, rincez-vous bien à l’eau chaude avec la douche. Ensuite, entrez dans le bain et profitez-en pendant un moment, puis ressortez pour vous laver avec la douche. Une fois que vous avez rince tout le savon et le shampooing, vous pouvez retourner une nouvelle fois dans le bain. Pour un Japonais, prendre un bain n’est pas seulement un moyen de se laver, c’est également un moyen de se détendre en se réchauffant dans l’eau chaude.

Si d’autres personnes doivent prendre un bain après vous, vous pouvez garder l’eau.