Accéder au contenu principal
Sanctuaire Kamata Hachiman-jinja

Sanctuaire Kamata Hachiman-jinja

Si vous passez par la ville d’Ota pendant votre voyage au Japon, ne manquez pas le sanctuaire Kamata Hachiman-jinja.

Fondé en 1600, le sanctuaire Kamata Hachiman-jinja est consacré à Inari, le dieu japonais des renards. Bien que les bâtiments aient partiellement brûlé en 1945, ils ont été reconstruits quelques années plus tard dans le même style architectural, splendide, que l’original du 17ème siècle.

Au Japon, dans la plupart des sanctuaires, les miko, des jeunes filles assistant les desservants shinto portent un hakama rouge (long pantalon) et un haori blanc (veste de kimono), la couleur blanche symbolisant la pureté. Au sanctuaire Kamata Hachiman-jinja, ces jeunes filles portent des habits plus décorés, avec fourrure et plumes. Deux adorables caniches blancs portant de petits haori sont également là pour accueillir les visiteurs. Ces caniches ne sont pas farouches et apprécient toujours une caresse avant, pendant ou après votre visite.

Le sanctuaire Kamata Hachiman-jinja n’est pas pris d’assaut pendant l’année, ni même pendant la haute saison, à l’automne et au printemps. Les alentours du sanctuaire deviennent très beaux au printemps, saison la plus célèbre du Japon, avec l’incroyable floraison des cerisiers. Alors que les principaux sites touristiques de Tokyo sont pris d’assaut durant cette saison, la visite du sanctuaire Kamata Hachiman-jinja permet d’éviter les foules tout en profitant d’une bonne immersion dans la culture japonaise.

Plus d’information

Accès

Le sanctuaire Kamata Hachiman-jinja est situé à 2 minutes à pied de la gare Kamata de la ligne de Keikyu. Vous pouvez également accéder à la gare Kamata via les lignes Tamagawa et Ikegami de Tokyu, ou via la ligne Keihin Tohoku.