Dans le calme et l’obscurité matinale, de nombreux Japonais attendent pour assister au lever du soleil. C’est le 1er janvier et c’est le premier lever de soleil de l’année ! Prier pour la santé et le bonheur lors du premier lever de soleil de l’année est une des nombreuses traditions du Nouvel An Japonais, le Shōgatsu. Avec ses différentes manifestations, cette période est idéale pour les visiteurs : elle permet de découvrir l’essence même de la culture traditionnelle japonaise. Voici quelques recommandations pour apprécier le Nouvel An au Japon.

Quel repas ?  Attirer la chance, apporter la bonne nourriture.

Pour fêter les vacances, la nourriture est une composante importante. Le 31 décembre, des nouilles de sarrasin chaudes appelées toshikoshi soba sont servies pour symboliser l’arrêt des malheurs de l’année qui se terminent et souhaiter une meilleure fortune pour l’année suivante. Le 1er janvier (et dans certaines régions jusqu’au 7 janvier), on mange des plats traditionnels, qui ont chacun une valeur symbolique de fortune et de succès pour l’année à venir. Le plus connu est le osechi-ryori (osechi). Il est composé d’aliments et de saveurs traditionnels, servis en jūbako, boîtes qui ressemblent à des boîtes à bento japonaises.

Voici également d’autres aliments appréciés pendant cette saison :

  • ozoni ( une soupe avec des gâteaux de riz mochi)
  • kagami mochi (un gâteau de riz mochi de deux étages décoré d’une mandarine sur le dessus)
  • nanakusa gayu (servi le 7 janvier, un mélange de sept herbes pour laisser reposer l’estomac)

Que faire pour célébrer la première semaine de janvier ?

Il y a beaucoup d’activités traditionnelles et intéressantes à faire pendant la première semaine de la nouvelle année. Le plus souvent le Nouvel An japonais est célébré du 1er janvier au 4 janvier, mais dans certains endroits les célébrations peuvent durer toute la semaine.

Joya-no-kane

Sonner les cloches le jour de la nouvelle année au Japon s’appelle Joya-no-kane. D’après cette tradition bouddhiste, sonner la cloche 108 fois est censé purifier les âmes pour l’année à venir. Le 31 décembre, assurez-vous de vous rendre assez tôt au temple de votre choix. Des endroits populaires comme le temple Ikegami Honmonji à Ota ont seulement 600 billets disponibles selon le principe : premier arrivé, premier servi.

Hatsuhinode

Comme mentionné précédemment, voir le hatsuhinode, ou le premier lever de soleil est une excellente façon de commencer la nouvelle année ! Il est vrai que le premier lever de soleil peut être observé partout mais certaines personnes préfèrent aller ensemble dans certains sites connus pour leur qualité d’observation.

Sites recommandés pour observer le premier lever de soleil

Hatsumode

Une autre façon de bien démarrer la nouvelle année est de faire Hatsumode, c’est à dire de se rendre pour la première fois de l’année au sanctuaire ou au temple. Pendant la visite, on prie au sanctuaire principal et on lance une pièce de monnaie dans la boîte en bois. Ensuite la coutume du hatsumode consiste à acheter un omikuji, qui comporte une prédiction écrite. Si le texte prédit de la malchance, vous pouvez l’attacher à un arbre dans le sanctuaire, et ainsi espérer que la prédiction ne se réalisera pas. La plupart du temps c’est un voeu de bonheur qui est prédit par l’omikuji.

Sites recommandés pour la première visite du temple ou du sanctuaire de l’année:

Célébrer le Nouvel An au Japon est une très belle façon de découvrir la culture japonaise. Et si vous êtes au Japon, n’hésitez pas à souhaiter une bonne année en japonais ! « Akemashite omedetou gozaimasu ».